Le tout premier Robot employé dans un supermarché s’est fait viré !

Il se prénomme Fabio et c’est le premier robot engagé dans un supermarché d’Edimbourg. Il s’occupait de l’accueil des clients et de la distribution d’échantillons depuis seulement quelques jours quand son patron a décidé de se séparer de lui. La raison ? Il effrayait les clients au lieu de les aider !

Fabio, le robot
©Digital Trends

L’idée de départ de ce robot était d’accueillir les clients avec un petit mot gentil tout en les guidant à travers les rayons. Malheureusement pour lui, Fabio n’a pas su remplacer l’humain… Entre informations erronées ou inutile et bugs informatiques, Fabio n’a pas su convaincre le public.

Ce robot avait été installé dans un des magasins de la chaîne « Margiotta » dans le cadre de l’émission « Six robots ans Us » de la BBC. Il avait été programmé par des scientifiques de l’université Heriot-Watt, qui avait l’ambition de mettre en avant ces capacités. Malheureusement pour eux, des difficultés et des imprévus ont démontré les limites de ce service de robotisation. Cela devrait rassurer les employés qui craignait que de telle machines allait leur remplacer sous peu.

Fabio avait été programmé pour indiquer l’emplacement de centaines de produits à la demande du client, mais il a très vite rencontré quelques problème de précision. Par exemple, il répondait « Au rayon alcool ! » lorsqu’on lui demandait où étaient les bières…

Le supermaché a donc, suite à cela, décidé de réorienter le robot, en le chargeant de distribuer des échantillons de produits aux clients. Malheureusement pour Fabio, cet essai était également que très peu concluant…

Malheureusement, Fabio n’as pas été aussi compétent qu’espéré. Les clients avaient même l’air de l’éviter.

avoua Luisa Margiotta, responsable de la chaîne de supermarché. En effet, quand un humain chargé de la même tâche arrivait à distribuer 12 échantillons en 15 minutes, Fabio, quant à lui, n’en distribuait que 2. Une différence sûrement due aux techniques un peu trop enthousiastes et oppressantes du robot, incapable de s’adapter de la même façon qu’un humain.

img2 - Fabio, le robot distribuant des échantillons de nourritures.
©Sunday Herald

Le bruit ambiant du magasin était également un problème pour Fabio ! Incapable de distinguer les conversations entre les clients autour de lui des demandes qui lui étaient adressées, Fabio finissait tout simplement par ignorer la demande de la plupart des clients, ou leur répondait à une question qui ne leur était pas posée.

img3 - Le robot attendant qu'un client s'approche pour lui demander de l'aide.
©BBC

Face à ces décevantes performances, Franco Margiotta, le directeur a donc décidé de mettre fin à la période d’essai de Fabio. Cependant, le robot n’a pas à s’inquiéter de son avenir, car plusieurs entreprises ont déjà exprimé leur désir de le récupérer. D’après le fabricant de Fabio, SoftBank, il y aurait d’ailleurs déjà plus de 10’000 robots du même types utilisés à travers le monde.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe de grammaire ou de syntaxe, informez-nous en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée s’il vous plaît.

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :